Le Monde D'Isilgardh

Le Monde d'Isilgardh est un jeux de rôle par forum
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Thalyana Faërelis

Aller en bas 
AuteurMessage
Thalyana
Noob
Noob
avatar

Féminin Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 09/02/2007

Feuille de Personnage
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'Actions:
20/20  (20/20)
Points d'Expérience:
3/10  (3/10)

MessageSujet: Thalyana Faërelis   Ven 16 Fév - 17:28

Nom: Thalyana Faërelis

Age: 196

Race: Elfe

Classe : Voleur

Description physique (yeux, cheveux, morphologie ...) :

Comme tous les êtres de sa race, Thalyana est de taille moyenne et dire qu'elle mesure plus d'un mètre soixante cinq serait mentir. De son peuple elle aura aussi hérité son allure élancée et gracile ainsi que ses longues oreilles pointues.

Sa peau couleur diaphane, ses traits si fins qu'on eut pu aisément les croire ciselés à même le marbre le plus pur, la cascade de boucles couleurs d'automne ainsi que la mer de jade de son regard, tout cela lui confère une douceur et un air angélique. Et bien peu de gens se méfient de cette si" frêle " jeune femme... Mais prenez garde ! Ne dit on pas qu'il faut toujours se méfier de l'eau qui dort ? Et, pour qui sait bien y regarder alors il pourra percevoir une petite étincelle au fond de son regard, un léger rictus lorsqu'elle sourit nonchalement qui laisse présager que Thalyana n'est peut être pas aussi innocente qu'elle veut bien le laisser penser.

Si, en journée, elle se plait à se parer de robes taillées dans les plus belles étoffes et aux couleurs des plus chatoyantes, lorsque la nuit succède au jour, lorsque vient pour elle l'heure de s'adonner à ses "activités professionnelles " elle revêt alors sa tenue de cuir noire. Celle qui lui permet alors de se fondre, telle une ombre, dans les ténèbres des ruelles.

En ce qui concerne, enfin, son équipement, elle préfère toujours voyager léger. en effet, qui sait ce que la bonne fortune peut vous amener à trouver en cours de route ? Bien sur il y a tous ces petits objets si utiles à son "métier" ainsi que cette dague légère et à la lame des plus affutées qui ne quitte jamais sa ceinture. Bien qu'elle ne soit pas d'humeur particulièrement belliqueuse il peut arriver qu'elle ait à se défendre et dans ces cas là elle n'est pas du genre à s'en laisser compter ! Loin de là même... Sinon, elle n'a, pour seuls bagages, que ce sac qu'elle surnomme son " sac à malices " dont personne ne sait vraiment ne sait ce qu'il contient et ce pendentif en or dont elle ne se départit jamais. En fait de pendentif il s'agit surtout plutôt d'un petit médaillon finement ouvragé mais, là non plus, personne ne semble savoir ce qu'il contient.

Background :

Le tintement d'éclats de verre touchant le sol. Le bruit, tout juste perceptible d'un corps se receptionnant puis, tels des chuchotements, des pas légers qui accélèrent encore et encore pour parvenir jusqu'au rythme soutenu d'une course effrénée. Une ombre coupable s'enfuit, le sourire aux lèvres. Et celle ci était déjà arrivée au bout de la ruelle lorsque lui parvinrent, de derrière, des hurlements stridents :

A moi ! Au voleur ! Arretez le ! Arretez le !

Aussitôt, des lumières de bougies vacillantes apparurent aux fenêtres des maisons avoisinantes, des badauds sortirent s'enquérir de la raison de tout ce vacarme, des gardes accoururent. L'ombre, elle, loin de s'en effrayer ou même de s'en émouvoir n'en sourit que plus encore. Adorant le frisson que lui procurait la proximité du danger, elle s'arrêta même un instant afin de savourer la confusion qu'elle venait de créer.

A quelques ruelles de cet endroit, dans une auberge des plus respectables, " Au bon acceuil " , un homme était atablé depuis plus d'une heure; les yeux rivés sur la porte d'entrée. Cet humain, à n'en pas douter était nerveux. Il n'avait même pas daigné gouter au repas copieux et savoureux qui lui avait été servi et même le spectacle pourtant réjouissant des troubadours présents le laissait indifférent. Enfin, son regard s'éclaira. La porte s'ouvrit laissant apparaitre une exquise jeune elfe. Celle ci salua aimablement l'aubergiste et quelques autres clients qu'elle semblait bien connaitre puis, après avoir commandé à boire, elle se dirigea d'un pas lent et assuré vers la table où se trouvait l'homme. S'étant inclinée pour le saluer, elle s'assit sans en face de lui et lui adressa un sourire des plus aimables. Sans mots dire et sans autres formes de civilités, elle ouvrit le sac qu'elle portait à son épaule et en sortit une légère bourse qu'elle balança négligement sur la table. Prestement le jeune homme brun la ramassa et la rangea dans la poche de son pourpoint. Visiblement il n'était toujours pas à son aise, son regard allait de droite à gauche et il semblait être à l'affût.


Ne craignez rien mon ami... Içi, nous sommes en sécurité et pas une seule de ces personnes qui nous entourent ne pourrait se douter de ce qui nous a amené à nous rejoindre en ce lieu. ; dit elle d'une voix qui se voulait rassurante mais qui ne pouvait que laisser transparaître une pointe de moquerie ; Veuillez pardonner mon retard mais... la vie est parfois jalonnée d'impondérables et ce fut malheureusement le cas ce soir. La tâche que vous m'aviez confiée s'est révélée être un peu plus ardue que je ne le pensais et ...

Thalyana ; l'interrompit il le rouge aux joues, les mains tremblantes et la voix mal assurée ; Je commençais à désespérer de vous voir arriver ! J'étais inquiet . Des gardes sillonnent la ville à votre recherche et nombreux sont ceux qui içi même se demandent qui à eu l'audace de s'introduire et de voler Sir ...

Tranquilisez vous donc ! dit elle en lui effleurant gentiment la joue ; Ne me connaissez vous donc pas depuis le temps ? Qui irait donc faire le rapprochement entre cet odieux voleur et la frêle et innocente jeune femme que je suis ? Depuis le temps que nous nous connaissons vous devriez savoir que je ne m'engage que lorsque je suis sûre de moi. De plus, cette mission était la dernière que j'effectuerai dans cette ville. Dès demain je partirai... Alors que m'importe les gardes, les soupçons des uns et des autres... Demain je serai loin et personne ne pourra jamais m'attribuer cet "emprunt " ...

Vous partez donc ?

La voix de'Edgewan s'était faite plus aigûe dénotant son étonnement. Il plongea son regard dans celui de sa compagne et remarqua le voile sombre qui s'était posé sur son visage. Il vit aussi cette infinie tristesse qu'elle cachait si profondémennt au fond de son être depuis des semaines maintenant mais que ce soir, exceptionnellement, elle laissait un peu transparaître. Il la vit porter machinalement la main au médaillon qui ornait son cou et il comprit. Lisant sur le visage de son ami à quel point elle s'était laissé aller à la mélancolie, Thalyana, se ressaisit immédiatement et affichant de nouveau un air enjoué et un sourire enjôleur, elle poursuivit :
Oui, je pense qu'il est temps pour moi de quitter ces lieux où trop de souvenirs, les meilleurs comme les pires d'ailleurs, ne cessent de me hanter. Depuis... la voix de la jeune femme se fit hésitante un instant ; depuis que Taliesin me fut arraché j'avoue avoir presque perdu goût à la Vie. Ce n'est que grâce à votre soutien à vous, mon ami, que je parvins à surmonter la douleur de sa mort et à reprendre peu à peu mes esprits. Mais vous aviez en partie raison tout à l'heure... Ce soir il s'en est fallu de peu que je ne me fasse prendre. Pour lui j'avais tout quitté : famille, amis, pays... De lui j'avais tout appris et s'est encore avec lui que j'avait fait mes premières armes dans ce que je nomme mon art. Ensemble, nous avons, sans prétention aucune, réussi des entreprises que fort peu de nos confrères peuvent se targuer d'avoir réussi. Mais sans lui je me sens démunie et presque fragile... Peut être la Destinée, la chance ou le Hasard, peu importe le nom que vous souhaitiez lui donnez, me souriront plus ailleurs. Isilgardh est une vaste contrée et j'avoue qu'il me serait doux de la visiter.

Au fur et à mesure de son récit Edgewan voyait les yeux de la belle s'embuer, son sourire s'effacer et ses poings se serrer. Autant de rage que de douleur. Il savait, pour avoir connu les deux tourtereaux à quel point l'arrestation, l'emprisonnement et surtout l'exécution de son compagnon avait été dur pour la jeune elfe. Elle qui venait d'une famille aisée, elle que tout prédestinait à une vie longue et paisible baignée de paix et d'harmonie avait préféré tout abandonner pour un de ses frères humains, qui plus est voleur, pour s'engager sur le dur et parfois épineux chemin d'une vie de bohème. Elle avait renoncé à tout et maintenant elle se retrouvait seule. Cela ne devait pas être évident mais, il n'y avait pas eu un moment un seul moment avant ce soir où il l'avait vue se laisser aller. Elle avait lutté contre sa rage et, ses larmes taries, avait elle avait repris ses activités. Mais ce soir, alors qu'elle se laissait enfin aller à se confier et à s'épancher, lui comprit que ce discours était un discours d'adieu. Thalyana n'était pas femme à revenir sur sa décision. Demain elle partirait pour explorer ce vaste royaume et, il le savait autant qu'il le regretait, jamais il ne reverrait son amie. Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, il esquissa un sourire et poursuivit :

Savez vous où vous vous rendrez ? Y a t'il quoi que ce soit que je puisse faire pour vous aider, vous qui avez toujours su être présente à mes côtés lorsque le besoin s'en était fait sentir ?

Déjà il portait sa main à sa bourse lorsqu'elle l'arrêta.

Je vous en prie... Votre amitié m'est bien trop chère et précieuse pour que je puisse accepter quoi que ce soit de votre part. Vous dites que je fus une bonne amie pour vous ? Je vous retourne le compliment. Et si j'ai accepté votre requête pour cette dernière mission c'était plus comme une ultime preuve de mon affection pour vous que comme un contrat. Rangez donc votre bourse mon ami... Je ne manque de rien pour l'instant et lorsque le besoin s'en fera sentir vous pourrez comptez sur moi pour me servir de mon art pour me sortir de mauvais pas où la Vie m'aurait entraînée...

Puis, avec un sourire radieux, elle se leva, se pencha vers son ami fidèle et lui déposa un tendre baiser sur la joue. Elle se releva et s'apprêtait à partir, lorsque, une dernière fois, elle se retourna vers Edgewan et lui dit les yeux brillants :

On m'a parlé d'un village nommé Turbino qui se trouve non loin d'içi. Et il se pourrait bien que je m'y rende afin de voir si mes "services " pourraient y être appréciés. Je dois vous laisser Edgewan...Adieu donc et puisse la Vie se montrer clémente et même généreuse envers vous qui êtes si bon. Qui sait ? Peut être nous reverrons nous un jour ?

Puis avant même qu'il ait pu esquissé le moindre geste pour la retenir ou dire le moindre mot, elle avait disparue dans la foule compacte des clients de l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de la Lumière
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 824
Métier : Maître du Jeu
Date d'inscription : 24/09/2006

Feuille de Personnage
Points de Vie:
777/777  (777/777)
Points d'Actions:
777/777  (777/777)
Points d'Expérience:
777/777  (777/777)

MessageSujet: Re: Thalyana Faërelis   Lun 19 Fév - 10:59

************************************************************

* Le Fiche est accepté par le Conseil d'Integration!
Voici son verdict : "Le Rôle Play est trés bon. Cependant un peu simpliste au niveau de l'histoire. L'écriture reste superbe, sans fautes apparentes."

Les Sages ainsi que les MJs choisissent de donner 3xp pour son Background!

* Thalyana gagne 10 PO

* Capacité acquise (race) :

Tir à distance

9 PA: L’elfe peut tirer à distance sans qu’il est une attaque en retour de suite. (Un PnJ devra attendre le prochain tour pour attaquer l'elfe ; Un PJ devra dépenser 2PA pour s'approcher de l'elfe et pouvoir le frapper au corps à corps) Sinon le combat se déroule de la même manière qu’a l’habituelle.

* Bonus de classe :

+3 en habileté
-1PA pour la marche silencieuse
Le MA peut relancer les dés si la capacitée "voler" est un échec.

* Thalyana a maintenant accés au Village de Turbino. Elle peut trouver un métier, se ballader, acheter, marchander, découvrir, rencontrer et encore de nombreuses choses! Bon Jeu!

*********************************

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isilgardh-world.forumactif.com
 
Thalyana Faërelis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde D'Isilgardh :: Un nouveau départ :: Conseil d'Integration-
Sauter vers: